Mots-clés

,

Dictionnaire SEO

« C’est un NDD fait pour du MFA et centré sur un seul Kw : aucune LT. Quant à la perte de BL à ce niveau de PR cela fait craindre une baisse des SERP. Pourtant j’ai soigné mon SEM ! Quand à mon concurrent, vu ses positions et ses CP, c’est sûr, il fait du Black Hat SEO…« 

Vous n’avez rien compris ? C’est normal, nos amis du SEO, à force de baigner dedans utilisent parfois quelques abréviations. Ce ne sont pas des gros mots et ces notions sont essentielles pour votre visibilité sur le net ! Voici pour les débutants mes définitions et explications.

SERP : Search Engin Results Page

Ce sont les résultats affichés dans les moteurs de recherche. Cette position est en lien direct avec le taux de clic. Et les premiers…sont les premiers en taux de clic, même si la dernière étude laisse entendre que le gateau est mieux partagé qu’auparavant.

SEO : Search Engin Optimisation

Ce sont les règles qui permettent d’optimiser le classement d’un site sur les moteurs de recherche, donc le graal de tout e-commerçant et diffuseur à la recherche d’auditeurs. Le SEO n’est pas une science exacte : Google en maîtrise les règles, en change régulièrement pour éviter les spammeurs.

La communauté SEO contient néanmoins de talentueux « chercheurs d’or » qui testent des techniques, cherchent des solutions pérennes et décortiquent les failles (voir BlackSEO)

SEM : Search Engin Marketing

Ensemble des techniques marketing ayant pour but de favoriser le placement d’un site sur les résultats de recherche. La distinction avec le SEO est tenue (les UK emploient le terme SEM plutôt que SEO).

SMO : Search Media Social

Ce sont les recherches issues des réseaux sociaux. Leur importance est croissante dans les SERPs suite à la prise en compte de Facebook et Twitter. La question sera donc qui vous suit, quelle est l’interaction de votre fan page, combien de personnes retweet vos produits et sujets…Vaste programme.

PR : PageRank

La fameux PageRank à l’origine de Google est une note attribuée par Google à vos pages. Historiquement, le PR a été le premier à mesurer la notoriété d’une page en fonction du nombre de liens entrants sur cette page (cf. BL ci-dessous). Le coup de génie a été d’en faire une petite barre verte, publique qui matérialise la popularité de chaque page.

Cet indicateur synthétique étant le seul marqueur public fournit par Google, il fait encore office de mètre étalon sur le web.

L’échelle des PR est logarithmique (donc de 1 à 10) et le passage d’un niveau à l’autre est donc de plus en plus dur. Plus le PR est élevé, plus Google juge la source fiable. Pour un site e-commerce, un PR de 4 est un excellent résultat. PR3 est déjà très honorable.

BL : BackLink

Les BL ou backlinks sont les liens d’un site vers un autre. Chaque lien peut être considéré comme un vote et donc pour faire simple plus on a de liens, meilleure est la popularité de la page.

Pour aller plus loin, plus la page qui fait le lien vers vous à un PR élevé, plus son vote compte. Le « jus du BL » est la force que vous envoie un lien. Cette force est diluée par le nombre de liens dans la page. Ainsi, s’il y a 4 liens sur une page vous recevrez 4 fois moins de « jus » que s’il n’y en a qu’un.

Les BL ont une ancre : le mot clé sur lequel on fait le lien comme ici sur le rangement. J’indique ainsi à Google que Thisga.com est un site se rapportant au mot-clé « rangement » . Choisissez donc bien les kw de vos ancres !

Kw : Keyword

« Avez-vous bien réfléchi à vos Kw ? ». Phrase magique de l’auditeur SEO à son client. Les keywords se sont les mots-clés principaux mis en avant sur une page ou un site. Ce sont donc les mots ou les expressions sur lesquelles vous voulez positionner votre site. A choisir donc avec grand soin et avec les outils adéquats.

LT : Long Tail

Long Tail en anglais ou Longue Traine en français. C’est un concept qui décrit une loi statistique appliquée au e-commerce : les plus forts volumes viennent d’une multitude d’expressions et non d’une seule expression générique. Par exemple si vous vendez des chemises, la somme des ventes faites sur les mots-clés « chemise verte », « chemise jaune », « chemise bleue », « chemise coton », etc sera plus importante que sur la seule expression « chemise ». Avez-vous travaillé la votre ? Il vaut mieux l’avoir longue !

CP : Communiqués de presse

Derrière cette expression un peu pompeuse se cache des sites sur lesquels les e-commerçants peuvent venir parler de leurs actualités sur un site extérieur au leur. L’intérêt ? Des BL générés à partir de NDD (cf. ci-dessous) différents. Erwan a récemment publié une intéressante liste des CP classée par CP.

White Hat SEO (WH) / Black Hat SEO (BH) => Grey Hat 

Ce sont les techniques utilisées pour optimiser un site sur les résultats de recherche. Le WhiteHatSEO (chapeau blanc) est l’équivalent du preux chevalier des temps anciens : il utilise des méthodes autorisées par Google.

Le BlackHatSEO est le côté obscur de la Force ! Il cherche les failles du système et les utilisent pour optimiser les positionnements. La technique est donc intéressante…mais très risquée. Le BlackHat est donc anonyme, secret, et très joueur !

Il existe de nombreux concours SEO où black et white hat ont l’occasion d’affiner et de tester leurs techniques. Les plus grands SEO vous diront que c’est là qu’ils ont tout appris. Voici par exemple un débriefing de Pandanarol par Vincent.

Bien entendu, il y a les Mickaël Jackson du Black-White hat : on les appelle logiquement les Grey Hat SEO. A mon sens, ils ont tout compris car rien de tel de connaitre les techniques pour bien les appliquer…ou les déjouer.

NSEO : Negative SEO

A l’inverse du Black Hat SEO qui utilise ses techniques pour promouvoir ses sites ou son affiliation, le Negative SEO a pour but de nuire à un concurrent sur sa réputation ou ses SERPs. Un exemple simple peut être d’ajouter des liens sur des sites douteux vers un concurrent.Appliqué au monde réel, le Negative SEO pourrait être DSK (euh, non, là je m’égare !).

NDD : Nom de domaine

Nom de domaine. Autrement dit le nom de votre site et généralement aussi de votre marque. Le choix du nom de domaine a une influence sur le référencement.

MFA : …

Non ce ne sont pas les Mutuelles Fraternelles de France, mais plutôt des Made For Adsens. Autrement dit des sites dont le but est d’afficher des publicités vendues par Google AdSens et donc d’en tirer un revenu.

EN CONCLUSION :

Je souhaite que ces quelques définition vous aident à rentrer dans le monde du SEO. Un monde passionnant qui fait l’objet de nombreuses vulgarisations, à suivre !

L’actualité SEO est riche, les changements nombreux et les tests fréquents : twitter est une aide précieuse pour ne rien rater. Je ne saurai que vous invitez à ajouter les bons auteurs dans votre liste d’abonnement.

Le mot de la fin ? BING : Bing Is Not Google…mais vous l’aviez remarqué non ?

S’il en reste d’autres, merci de les ajouter dans vos commentaires :-)

About these ads